La Marque


LES CANEBIERS véritable maison de création tropézienne puise toute la qualité et la recherche de ses collections dans l'histoire du village.

Nous sommes dans les années 50, Saint-Tropez est redécouvert par les plus grands noms du cinéma et de la peinture : Françoise Sagan, Jacques Prévert ou encore Pablo Picasso descendent de Paris pour les vacances d'été et le petit village de pêcheurs séduits ces intellectuels avides de soleil, de détente et surtout d'authenticité méditerranéenne. On peut y voir Juliette Gréco, Boris Vian ou l'écrivain Colette, grande amoureuse de Saint-Tropez qui s'établit dans la bain des Canebiers. L'été, les cafés de Saint-Germain des Près sont désertés alors les adepts de l'existentialisme de Jean-Paul Sartre préfèrent Saint-Tropez. Les petites rue qui descendent au port sont garnies de boutiques de mode. La route des plages borde toujours, comme il y a cinquante ans, les champs d'oliviers, pins florentins et vignobles. Le peintre Signac n'y verrait rien de changé…

Saint-Tropez reste associé à celle qui devint un mythe à peu près au même moment que le petit village : Brigitte Bardot.

La Madrague devint alors le fief de la jet-set de l'époque, certains des plus grand noms du cinéma et de la chanson s'y côtoyant : Delon, Belmondo, Sacha Distel, Gunter Sachs passèrent par là. Saint-Tropez est un petit port de pêche du sud de la France devenu célèbre dans les années 50 grâce à une pléiade d'artistes, d'écrivains, d'hédonistes qui adoraient ses places ombragées, ses petites rues et la belle plage de sable blond de Pampelonne.

On se déplace en 2cb ou on amarre son yacht devant la plage de Pampelonne pour déjeuner au Club 55 de sardines fraîches accompagnées du rosé du patron. Riches et moins riches se retrouvent tous sur les plages privées de Pampelonne, avec les plus belles filles du monde. Les Canebiers maison de création tropézienne où l'authenticité de St-Tropez renaît au cœur du village.

Le luxe à la plage.